PROJETS 

COMMANDES

PÉDAGOGIE

ET AUSSI

préCARE


Un matin d’août en été, alors que je quittais la piscine municipale d’Arles, je remarquais le ballet qui se déroulait sous mes yeux : les femmes de ménage terminaient leur service tandis que les usagers s’impatientaient devant l’entrée principale. La scène était signifiante, ces femmes étaient devenues transparentes. Cette pièce chorégraphique matinale allait déterminer l’axe d’un travail à poursuivre. Je sais que leur travail à elles - bien souvent des femmes d’ici venues d’ailleurs - engage leur corps et grignote leur disponibilité. Je mène ce travail avec et pour elles, ces femmes qui font tenir debout nos sociétés.
Ce projet a été réalisé à Arles en 2012. 
Il est une ébauche d’un travail que je souhaite poursuivre.